La perméabilité intestinale et la zonuline

La perméabilité intestinale et la zonuline

L’intestin : un organe clé de la digestion et de l’immunité

L’intestin grêle assure la digestion des aliments et joue un grand rôle dans le système immunitaire de l’organisme.

En effet, 70 % de notre système immunitaire se concentre au niveau de l’intestin.

l'intestin - un organe clé

L’intestin grêle est un long tube qui mesure 6 à 7 mètres de long. Sa surface de contact correspond à environ 350 m².

Il est composé de cellules et chacune de ces cellules possède des microvillosités.

L’intestin, le deuxième cerveau

On sait aujourd’hui que l’intestin est lié à notre émotionnel. Il est communément appelé “le deuxième cerveau”.

La muqueuse intestinale : un équilibre à préserver

La muqueuse intestinale est un filtre. Son rôle :

  • Laisser passer les nutriments (vitamines, minéraux, acides aminés, acides gras…)
  • Empêcher la pénétration de micro-organismes, macromolécules et composés toxiques.

La paroi de l’intestin grêle est revêtue d’un épithélium, composé de villosités et microvillosités.

L’épithélium est constitué par une unique couche de cellules, les entérocytes.

Les entérocytes fonctionnent comme une barrière vis-à-vis du contenu de l’intestin.

Le mucus est produit par les cellules de l’intestin. C’est un film protecteur situé sur la paroi de l’intestin pour éviter aux cellules de l’intestin d’être agressées par des molécules toxiques, créant une inflammation.

La muqueuse intestinale joue le rôle de barrière entre le milieu intérieur de l’organisme humain et les éléments nutritifs et autres, provenant de l’extérieur.

Villosites intestinales
Villosites intestinales

La perméabilité intestinale

Les entérocytes de l’intestin grêle fabriquent des enzymes :

  • Maltase
  • Invertase
  • Lactase
  • Saccharase
  • Dipeptidase
  • Aminopeptidase

Les enzymes fabriquées par les entérocytes transforment :

  • les protéines en acides aminés
  • les glucides en sucres simples
  • les lipides en acides gras.

⇒ Acides aminés, sucres simples et acides gras sont ensuite assimilés par les entérocytes et passent dans la circulation sanguine. 

Le passage des aliments dans le sang se fait de manière passive (diffusion) ou active au niveau des membranes des cellules de cette paroi, les entérocytes. Entre chaque entérocyte, il existe un espace dont le rôle est très important : la jonction serrée.

Les jonctions serrées : des barrières

Cet espace a une fonction essentielle : il contrôle la perméabilité de l’intestin.

Elles servent de barrières aux molécules insuffisamment digérées, donc trop grosses et nocives.

Lorsque la muqueuse intestinale est altérée et enflammée, les jonctions se distendent.

Des jonctions serrées altérées permettent à des macromolécules(alimentaires ou bactériennes) de traverser la barrière intestinale pour se retrouver dans le sang.

L'intestin - les jonctions serrées
L’intestin – les jonctions serrées

La porosité intestinale peut entraîner des allergies ou des maladies auto-immunes.

La perméabilité intestinale et la zonuline

La perméabilité intestinale est régulée par une protéine : la zonuline.

La zonuline, définition

La zonuline est une protéine produite au niveau des entérocytes de la muqueuse intestinale et qui agit sur les jonctions serrées.

Elle est produite à différents endroits du corps, et notamment en quantités importantes lors de maladies inflammatoires.

Cependant, son rôle peut être déréglé, à cause de multiples facteurs et créer des ouvertures au niveau des jonctions serrées.

Les aliments qui perturbent la zonuline

Voici une liste non-exhaustive d’aliments et facteurs qui interfèrent dans la production de zonuline, qui est produite en quantité lorsque l’on digère mal :

  • Le gluten
  • Les produits laitiers (caséine, protéine du lait)
  • Les AINS (Anti inflammatoires non-stéroïdiens)

On notera que ce sont les mêmes qui sont responsables de l’hyperperméabilité intestinale.

L’hyperperméabilité intestinale

C’est lorsqu’il y a passage de protéines alimentaires en quantité excessive, à travers les parois de l’intestin.

Hyperpermeabilité intestinale

Cela est mis en cause dans de nombreuses maladies inflammatoires chroniques et autres troubles, tels que :

  • Diabète de type 2
  • Problèmes hormonaux
  • Problèmes cardio-vasculaires
  • Troubles métaboliques

La zonuline est produite en quantités importantes dans ces pathologies. Elles sont favorisées par une flore intestinale de faible diversité, qui est le signe que l’organisme est fragilisé : il a de moins en moins de capacité adaptatives.

Les différentes flores intestinales

  • Si on ne digère pas correctement les glucides : flore de fermentation
  • Si on ne digère pas correctement les protéines : flore de putréfaction
  • Si on ne digère pas correctement les graisses : flore encore différente…

Plus les problèmes de digestion durent dans le temps, moins on a une flore variée, ce qui entraîne des pathologies.

⇒ Attention aux probiotiques et à la glutamine qui peuvent entretenir cette flore peu variée et cette porosité intestinale.

Les solutions pour prendre soin de ses intestins

  • Bien mastiquer
  • Ne pas faire trop de mélanges dans nos assiettes
  • Respecter sa capacité digestive (sinon attention aux inflammations)
  • Penser au repos intestinal : diète ou jeûne intermittent, pour permettre à l’intestin de se réparer
  • Se complémenter en probiotiques naturels, sur du court terme pour ne pas perturber le fonctionnement de l’intestin

Conclusion

Des intestins enflammés par des substances non digérées qui passent la barrière intestinale entraînent une réaction du système immunitaire, qui est en cause dans de nombreuses maladies.

 

 

 

 

 

 

Rédigé par

E.

Je vous accompagne dans votre démarche personnelle vers un rééquilibrage alimentaire et un bien-être au naturel avec des conseils nutrition et des recettes saines et gourmandes.